Once upon a time…

Once upon a time…

Il est des rêves qui ne deviennent jamais réalité. C’est que nous pensions concernant notre envie d’habiter, un jour, au Japon. Et puis, à force d’y croire, les rêves se réalisent…

Un entretien, plusieurs candidats et un poste à la clé pour S, mon mari, nous voilà embarqués pour 3 ou 4 ans, nos enfants (deux garçons E. 11 ans et U. 6 ans) et nous dans une nouvelle aventure. En parlant d’aventure, à chaque fois que j’annonce à notre entourage ou à des connaissances que nous déménageons pour le Japon, c’est la phrase qui revient le plus souvent: « c’est une super aventure »! Je tiens tout d’abord à préciser : je ne suis pas une aventurière, S. non plus. Je ne suis pas folle non plus. Ça ne a pas pris sur un coup de tête. Notre départ est mûrement réfléchi.

Réfléchi parce que nous sommes allés plusieurs fois au Japon en vacances, 3 fois pour être plus précis, dont une fois avec E. notre aîné. Durant nos différents séjour, le premier tout d’abord en 2004, puis en 2008 et enfin en 2012 (oui on est réguliers, on ne part en vacances que tous les 4 ans, quand je vous dis que nous ne sommes pas des aventuriers!), nous avons appris à apprécier le Japon, ses bons comme ses mauvais cotés. Apprécié le mot est faible, car ceux qui nous connaissent savent que ce pays est devenu une passion pour nous…

Réfléchi aussi parce que c’était la 3ème fois que S. candidatait ce poste difficile à obtenir. Depuis 2006, ce qui nous a laissé 10 ans pour nous y préparer.

Réfléchi enfin, car contrairement aux idées reçues, ce pays est plus sûr que la France sous bien des aspects…Par exemple  ou encore

Nous voici donc embarqués dans une chouette aventure, au pays du soleil levant, de la gastronomie (il y a plus d’étoiles au guide Michelin au Japon qu’en France) et des idées reçues!

Et les stormtroopers seront aussi de la partie
Et les Stormtroopers seront aussi de la partie !

 

 

 

2 réactions au sujet de « Once upon a time… »

  1. Je tiens à préciser que contrairement à ce qui est indiqué dans cet article de propagande, je suis un aventurier. Je possède en effet une paire de chaussures de randonnée que j’ai portées pas moins de deux fois.

Laisser un commentaire