Là où il est question de trouver un appart

Là où il est question de trouver un appart

Le gros morceau de l’expatriation est de trouver un appartement. Et ça fait plus de deux mois que nous sommes sur ce dossier. Nous partons la semaine prochaine pour visiter et nous espérons trouver l’appartement idéal.

Comment s’y prendre?

D’abord, nous avons fait appel à un agent immobilier. Appelons le T-san. T-san est là pour nous expliquer (les différentes charges et frais de location, les formalités à présenter), nous conseiller (« le moins cher est le mieux »), et nous faire visiter . Bien entendu, ce service n’est pas gratuit, mais pour des étrangers débarquant au Japon, même avec des amis japonais, il est fortement conseillé. Comptez 1 mois de loyer pour s’offrir les services de T-san.

Où habiter?

Avec bien des critères qui dépendent d’abord de nos lieux de travail, de l’école, et des différents temps de trajet, notre recherche a commencé par être difficile. Nos deux lieux de travail sont respectivement au nord et au sud de Tokyo (l’école française est aussi au nord). Ste-san ayant fait le calcul grâce à une intégrale triple, nous devons habiter au barycentre de Tokyo pour que les temps de trajet de chacun soient les plus courts possibles. Or, en plein centre, c’est là où habite l’empereur, et je doute qu’il veuille qu’on plante notre Queshua dans son jardin.  Nous avons aussi d’autres critères, comme la présence d’un parc pour se débarrasser des trolls quand on voudra être tranquilles aller courir tous les matins à 6h. Il se trouve aussi que c’est l’un des quartiers les plus chers de Tokyo, forcément. Pour soumettre nos suggestions à T-san, nous avons tout d’abord cherché des appartements dans notre budget vers le barycentre de Tokyo, puis nous avons estimé grâce à google map la durée de transport en métro et/ou en vélo (cf ma To do list « aller au boulot en vélo »). Puis, nous avons obtenu une place dans une des navettes de l’école française pour Uly-chan. Cette navette ayant peu d’arrêts, nous avons restreint notre zone autour.

Et les autres critères? Une seule salle de bain et toilettes ça vous suffit?

Vinland_Saga_volume_01_cover

Les remarques les plus drôles de T-san, ont été celles concernant le nombre de toilettes et la hauteur du plafond. Je pense qu’il nous imagine, tels des Vikings de 2m de haut , débarquant de notre Europe avec nos gros sabots et nos habitations de 200 m² de surface.

Nos critères sont pourtant assez simples : 3 chambres (indispensable), 80/ 90 m² minimum, une seule salle de bain nous suffit (par contre deux toilettes, je dis pas, mais les trolls feront le nettoyage, non mais), et pourquoi pas un balcon avec une jolie vue.

Et combien ça coûte un appartement à  Tokyo?

Le loyer est une chose, nous nous sommes fixés un budget entre 400 000 et 600 000 yens mensuels, mais à cela, il faut rajouter de nombreux frais (vous pouvez le constater sur l’annonce de droite) :

exemple appartement

  • Deposit: La caution, de 1 à 3 mois de loyer. Sauf qu’on ne la récupère jamais (à moi la peinture rose fluo à paillettes dans les toilettes, je ne vais pas laisser trois mois de caution pour rien).
  • Key Money: Le dépôt d’argent pour avoir les clés, 1 mois en général. Sauf qu’on ne le récupère pas non plus, même si on rend les clés à la fin. Aussi appelé « cadeau au propriétaire ».
  • Management fee: frais d’agence. Variables. Pour nous ce sera donc 1 mois pour payer T-san.
  • Garantor: Comme nous sommes des étrangers, il nous faut un organisme qui se porte caution pour nous : 1 mois de loyer.
  • Renewal fee: Parfois, comme dans l’exemple à gauche, au bout de plusieurs années, on doit payer un mois de loyer pour pouvoir renouveler le bail.

Si vous avez bien compté, pour louer un appartement à Tokyo, il faut parfois débourser jusqu’à 6 mois de loyer en avance! Argent que l’on ne reverra jamais bien entendu. Tout est bien expliqué ici.


Les résultats de toutes nos cogitations se trouvent sur une carte que nous modifions régulièrement et que nous envoyons à T-san. zone de recherche

En violet la zone de recherche, les petits bus bleus correspondent aux arrêts de navette, les M bleus aux métro directs et les différents appartements qui nous intéressent avec des étoiles (colorées en fonction de la priorité).

Dans une semaine nous nous envolons pour Tokyo,où nous espérons visiter quelques appartements et signer pour un. Autre remarque souvent entendue, les bailleurs n’aiment pas louer aux étranger (tiens ça me rappelle un pays ça), il va donc falloir que se tienne à carreaux pendant la visite et surtout, ne pas oublier de retirer nos sabots en entrant…

Une réaction au sujet de « Là où il est question de trouver un appart »

Laisser un commentaire