Bouddha géant et Minecraft en vrai, au Mont Nokogiri

Bouddha géant et Minecraft en vrai, au Mont Nokogiri

Situé à 2-3 heures de Tokyo, le Mont Nokogiri est moins connu que le Mont Takao (sauf pour les habitants de Chiba, qui – parait-il – y vont tous en excursion scolaire lorsqu’ils sont enfants), mais n’en est pas moins impressionnant. Il regroupe deux attractions pour amateurs de grosses structures : la plus grande statue de Bouddha du Japon (plus grosse que celle de Kamakura, plus grosse que celle de Nara), et une ancienne carrière de pierre découpée à même la montagne, lui donnant l’apparence d’un décor de Minecraft (ou des Mines de la Moria). On y trouve également des centaines de petites statues bouddhistes (avec des têtes qui font peur, si vous voulez mon avis), un point culminant offrant une vue à presque 360° (incluant notamment le Mont Fuji au loin, et la baie de Tokyo), une avancée rocheuse surplombant le vide, et un banc Coca-Cola.

Le Mont Nokogiri en photos

Comment se rendre au Mont Nokogiri depuis Tokyo ?

On y accède depuis Tokyo en train et bateau, pour une excursion qui peut se faire sur la journée.

Prendre la ligne Keikyu depuis Shinagawa (ou Sengakuji), jusqu’à Kurihama. A la gare de Kurihama, prendre le bus jusqu’au port de Kurihama. Prendre le ferry jusqu’à Kanaya (un départ toutes les heures en journée). On peut ensuite se rendre à pied du port de Kanaya au pied du Mont Nokogiri, d’où partent plusieurs itinéraires de randonnée permettant de commencer par la partie temple ou carrière, au choix (recommandation : si vous arrivez en milieu de journée, commencez par la partie carrière, qui est moins aménagée et donc potentiellement dangereuse quand la nuit commence à tomber).

Pour repartir (selon le sens de votre parcours, si vous avez terminé par la partie Bouddha), marcher jusqu’à la gare de Hota, prendre le train jusqu’à Kanaya, et reprendre le ferry pour Kurihama. Retour à la civilisation.

Laisser un commentaire