Nikko sous la neige

Nikko sous la neige

Il y a un peu moins d’un an, nous avions visité Nikko en espérant y trouver de la neige – qui finalement ne fit son apparition qu’en fin d’après-midi, alors que nous étions sur le chemin du retour vers la gare. Nous y sommes retournés cette semaine, et cette fois la neige était bien au rendez-vous, transformant  les lieux en quelque chose d’encore plus magique que ne le sont déjà les temples de Nikko en temps normal. La ville (entre…

Lire la suite Lire la suite

Traverser le Rainbow Bridge de Tokyo à pied

Traverser le Rainbow Bridge de Tokyo à pied

Le Rainbow Bridge qui relie Shinagawa (sud de Tokyo) à la presqu’île artificielle d’Odaiba dans la baie de Tokyo est équipé de deux voies piétonnes – une de chaque côté du pont. Accessibles gratuitement, elles permettent de faire la traversée en une trentaine de minutes et de bénéficier d’une vue imprenable sur Odaiba (si vous empruntez la voie sud) ou sur Tokyo – dont la Tokyo Tower (si vous empruntez la voie nord). Depuis Tokyo, la station la plus proche…

Lire la suite Lire la suite

Bouddha géant et Minecraft en vrai, au Mont Nokogiri

Bouddha géant et Minecraft en vrai, au Mont Nokogiri

Situé à 2-3 heures de Tokyo, le Mont Nokogiri est moins connu que le Mont Takao (sauf pour les habitants de Chiba, qui – parait-il – y vont tous en excursion scolaire lorsqu’ils sont enfants), mais n’en est pas moins impressionnant. Il regroupe deux attractions pour amateurs de grosses structures : la plus grande statue de Bouddha du Japon (plus grosse que celle de Kamakura, plus grosse que celle de Nara), et une ancienne carrière de pierre découpée à même…

Lire la suite Lire la suite

Arashiyama, son Romantic Train, ses bambous, ses Chinois

Arashiyama, son Romantic Train, ses bambous, ses Chinois

A quelques minutes à l’ouest de Kyoto, se trouve Arashiyama, un quartier rempli de temples, de bambous géants et de touristes Chinois venus photographier les bambous géants. On y trouve aussi le point de départ d’une ancienne voie ferrée, transformée en ligne touristique longeant une rivière, au milieu des montagnes. Ainsi qu’un parc à singes (que nous n’avons pas visité). J’ai la flemme d’écrire un article plus complet, alors voici des photos.

Halloween à Shibuya, édition 2017

Halloween à Shibuya, édition 2017

D’année en année, la fête d’Halloween à Shibuya prend de l’ampleur. Pas vraiment de distribution de bonbons, et peu d’enfants – Halloween à Shibuya, c’est principalement un regroupement de jeunes adultes en mal d’occasions de se déguiser en policiers zombies et infirmières vampires. Pour l’édition 2017, comme le 31 octobre tombait un mardi (hier), les festivités ont commencé dès le week-end précédent, avec un regroupement spontané de plusieurs milliers de personnes dès vendredi et samedi soir. Le dimanche a été…

Lire la suite Lire la suite

Gotokuji, le temple aux 1000 Maneki-Neko

Gotokuji, le temple aux 1000 Maneki-Neko

Ce temple se trouve dans le quartier Setagaya, dans la partie est de Tokyo, à environ 20-30 minutes de Shinjuku/Shibuya. Il se trouve dans un petit parc arboré, avec une pagode (sur laquelle se trouvent quelques petites sculptures de chats) et un cimetière. Mais son principal intérêt, ce sont les dizaines et dizaines de statuettes de Maneki-Neko, le chat porte-bonheur, rassemblées sur la partie gauche du bâtiment principal. Pour être honnête, on ne les a pas recomptés. Mais il y en…

Lire la suite Lire la suite

Super Yosakoi (et tu danses danses danses)

Super Yosakoi (et tu danses danses danses)

Chaque année, fin août, se déroule aux abord du parc Yoyogi et sur Omotesando le festival Super Yosakoi, énorme défilé de danseurs suivants des camions qui crachent de la musique traditionnelle japonaise réhaussée de rythmes rock et dance. Alors, qu’est-ce que le Yosakoi ? Le yosakoi (よさこい) est un style unique de danse originaire du Japon. Dans le dialecte de la province de Tosa (actuelle préfecture de Kōchi) le terme « yosakoi » signifie « viens la nuit ». Le yosakoi est apparu dans la ville de Kōchi, en 1954, comme une…

Lire la suite Lire la suite

Dans les entrailles du méga sex-shop d’Akihabara, M’s Pop Life Store

Dans les entrailles du méga sex-shop d’Akihabara, M’s Pop Life Store

Akihabara, quartier des jeux vidéo, figurines et maid-cafés, abrite également son lot de sex-shops, dont M’s Pop Life Store, sans doute un des plus grands de Tokyo (si ce n’est le plus grand). On le repère aisément à sa devanture verte, qui pourrait laisser imaginer qu’on y trouve des produits écolo. Loin d’être discrète et dissimulée dans un recoin d’une obscure ruelle, l’entrée se trouve à quelques pas d’une des principales sorties de la gare, dans une grande rue piétonne….

Lire la suite Lire la suite

Le Bauhaus : Rock Paradise City à Roppongi

Le Bauhaus : Rock Paradise City à Roppongi

Quelques photos d’une soirée comme les autres au Bauhaus, bar rock de Roppongi, avant-hier. Depuis 1981, chaque soir (sauf le dimanche), de 19h à 1h, les serveurs/euses du Bauhaus montent sur scène pour des reprises enflammées des standards rock des années 70 à 2000. Led Zeppelin, Metallica, Bon Jovi, Nirvana, Blondie, Oasis, Deep Purple, Queen… L’ensemble est joué à la perfection, avec la même énergie à chaque set, à raison de 5 sets d’environ 30 minutes par soirée, entrecoupés de…

Lire la suite Lire la suite

La plage d’Omimaiko sur le lac Biwa

La plage d’Omimaiko sur le lac Biwa

[recyclage d’un article de juillet 2012, initialement publié sur Robots Géants & Nouilles Instantanées] A vrai dire ce petit tour à la plage d’Omimaiko n’était pas prévu, c’est le plan de secours dû aux travaux du château de Himeji qui nous a amenés au lac Biwa. Etonnamment, le lac Biwa, qui est pourtant le plus grand lac du Japon, est pratiquement absent du pourtant volumineux guide Lonely Planet, pour lequel les seules plages semblent être les plages de bord de…

Lire la suite Lire la suite