Archives de
Étiquette : temples et sanctuaires

Un 2 janvier aux abords du temple d’Asakusa

Un 2 janvier aux abords du temple d’Asakusa

Les premiers jours de l’année voient les temples du Japon attirer les foules en masse. A Tokyo, le temple Senso-ji, à Asakusa, est un des plus fréquentés. Les rues avoisinantes sont fermées à la circulation afin de permettre à la police d’organiser les énormes files d’attente pour accéder au temple, lequel est entouré de stands de nourriture en tout genre.  

Dormir dans un temple à Koyasan

Dormir dans un temple à Koyasan

[recyclage d’un article paru en août 2008 sur Robots Géants & Nouilles Instantanées – certaines informations sont peut-être périmées] Certains temples bouddhistes japonais offrent des prestations d’hébergement. Cette pratique s’appelle shukubo. C’est une pratique ancienne ; à l’origine elle s’adressait surtout aux moines ; à l’époque d’Edo elle s’est ouverte aux pélerins, et aux samurai en déplacement, qui logeaient ainsi dans les temples des endroits où ils se rendaient. Aujourd’hui, le shukubo est également accessible aux touristes, sans qu’il n’y ait…

Lire la suite Lire la suite

Nikko sous la neige

Nikko sous la neige

Il y a un peu moins d’un an, nous avions visité Nikko en espérant y trouver de la neige – qui finalement ne fit son apparition qu’en fin d’après-midi, alors que nous étions sur le chemin du retour vers la gare. Nous y sommes retournés cette semaine, et cette fois la neige était bien au rendez-vous, transformant  les lieux en quelque chose d’encore plus magique que ne le sont déjà les temples de Nikko en temps normal. La ville (entre…

Lire la suite Lire la suite

Bouddha géant et Minecraft en vrai, au Mont Nokogiri

Bouddha géant et Minecraft en vrai, au Mont Nokogiri

Situé à 2-3 heures de Tokyo, le Mont Nokogiri est moins connu que le Mont Takao (sauf pour les habitants de Chiba, qui – parait-il – y vont tous en excursion scolaire lorsqu’ils sont enfants), mais n’en est pas moins impressionnant. Il regroupe deux attractions pour amateurs de grosses structures : la plus grande statue de Bouddha du Japon (plus grosse que celle de Kamakura, plus grosse que celle de Nara), et une ancienne carrière de pierre découpée à même…

Lire la suite Lire la suite

Arashiyama, son Romantic Train, ses bambous, ses Chinois

Arashiyama, son Romantic Train, ses bambous, ses Chinois

A quelques minutes à l’ouest de Kyoto, se trouve Arashiyama, un quartier rempli de temples, de bambous géants et de touristes Chinois venus photographier les bambous géants. On y trouve aussi le point de départ d’une ancienne voie ferrée, transformée en ligne touristique longeant une rivière, au milieu des montagnes. Ainsi qu’un parc à singes (que nous n’avons pas visité). J’ai la flemme d’écrire un article plus complet, alors voici des photos.

Gotokuji, le temple aux 1000 Maneki-Neko

Gotokuji, le temple aux 1000 Maneki-Neko

Ce temple se trouve dans le quartier Setagaya, dans la partie est de Tokyo, à environ 20-30 minutes de Shinjuku/Shibuya. Il se trouve dans un petit parc arboré, avec une pagode (sur laquelle se trouvent quelques petites sculptures de chats) et un cimetière. Mais son principal intérêt, ce sont les dizaines et dizaines de statuettes de Maneki-Neko, le chat porte-bonheur, rassemblées sur la partie gauche du bâtiment principal. Pour être honnête, on ne les a pas recomptés. Mais il y en…

Lire la suite Lire la suite

Passage éclair au temple Ichigayakameokahachimangu (à vos souhaits)

Passage éclair au temple Ichigayakameokahachimangu (à vos souhaits)

De passage dans le quartier Ichigaya de Tokyo (en mission accompagnement d’enfant à un anniversaire), je suis tombé sur ce petit temple perché en haut d’un escalier, le long de la rivière Kanda. Une des innombrables bulles de verdure et de calme plus ou moins dissimulées dans Tokyo. Lanternes oranges et rouges, statues de lion à gros sourcils, plaques votives à tortues d’or… Et en prime deux mecs qui s’entraînaient au sabre, tranquillos, loin de la foule et du tumulte.

Aoyama, un cimetière au milieu des buildings de Tokyo

Aoyama, un cimetière au milieu des buildings de Tokyo

Situé en plein coeur de Tokyo, le cimetière d’Aoyama s’étend sur 26 hectares. C’est le plus ancien cimetière public du Japon. Il est traversé par une route à sens unique, empruntée par quelques rares taxis, et que je parcours le matin et le soir quand je vais travailler à vélo. Cette route est bordée de cerisiers à fleurs, dont j’ai hâte de voir l’allure au printemps. En attendant, on est allés y faire un tour hier, jour férié au Japon….

Lire la suite Lire la suite

Excursion à Enoshima, l’île sanctuaire

Excursion à Enoshima, l’île sanctuaire

Située à environ une heure de Tokyo, juste à côté de Kamakura et sa plage, l’île d’Enoshima est une sorte de Mont Saint-Michel japonais : une île sur laquelle afflue un flot continu de touristes et visiteurs pieux, sur laquelle on trouve un site religieux et une rue principale bordée de boutiques de souvenirs et mini restaurants. L’accès à Enoshima peut se faire par un train direct depuis la gare de Shijuku à Tokyo, ou par un premier train qui…

Lire la suite Lire la suite